Journal des Sciences

Accueil Conseil scientifique Comité de rédaction Partenaires Recommandations
Comité de lecture Abonnements Numéros déja parus Dernier numéro Contact

JDS


Année 2008 Volume 8 Numéro 3

 

MEDECINE

BIOLOGIE

Fractures des membres aux Urgences Traumatologiques à Ouagadougou. (BURKINA FASO)

S. C. DA, S. OUÉDRAOGO, C. DIÉMÉ, H. KAFANDO, A. ZAN, S. I. NACOULMA, R. K. OUÉDRAOGO

Purpose of the study: To report our experience of treatment of limbs fractures in Traumatologic emergency Unity at Ouagadougou.

Material and methods:  This prospective study realized between October 2006 and March 2007, concerned limbs fractures treated in Trauma Emergency Unity. Patients who were reoriented to others services; those exited against medical decision or died in arrival were excluded. Evolved, therapeutic, clinical and socio-demographic parameters were analyzed.

Results: We had made an inventory of 908 patients (17,5%) with limbs fractures, either five patients daily. They were mostly male (sex ratio 2,6), aged an average of 37,3 years (variation 13 to 94 years). The main victims were informal sector workers, private and public sector workers, pupils, students and shopkeepers. These fractures resulted mostly from road traffic accidents (85,1%). Closed fractures and simples fractures were most frequent. Lower limbs fractures (61,9%) were most frequent and often located in leg (43,6%) and femoral shaft (12,9%). The orthopaedic treatment was achieved in 758 patients (83, 9%). Hospitalized patients presented complications in 9, 6% and 1% of them died.

Conclusion:

Treatment of story fractures, poly fractures, dislocations fractures and poly traumatism is difficult. Early surgical treatment could improve this treatment.
Keywords : Morbidity, mortality, lethality, traumatologic emergencies.

Objectif : Rapporter notre expérience sur la prise en charge des fractures des membres aux urgences traumatologiques à Ouagadougou.

Matériel et méthodes : Cette étude prospective réalisée d’octobre 2006 à mars 2007 a concerné les fracturés des membres traités aux Urgences Traumatologiques. Les patients réorientés vers d’autres services, les anciens malades, ceux sortis contre avis médical ou décédés à l’arrivée ont été exclus. Les données sociodémographiques, cliniques, thérapeutiques et évolutives ont été analysées.

Résultats : Nous avions répertorié 908 fracturés (17,5%) des membres, soit cinq fracturés par jour. Le sex ratio était de 2,6 en faveur du sexe masculin. L’âge moyen des patients était de 37,3 ans (extrêmes 13 et 94 ans). Les principales victimes étaient les travailleurs du secteur informel, les salariés du public et du privé, les élèves et étudiants, les commerçants. Les accidents de la circulation prédominaient (85,1%). Les fractures fermées et les fractures simples étaient les plus fréquentes. Les fractures des membres pelviens (61,9%) étaient les  plus fréquentes et se localisaient surtout à la jambe (43,6%) et à la diaphyse fémorale (12,9%). Le traitement orthopédique était réalisé chez 758 patients (83,9%). Les complications étaient notées chez 9,6% des hospitalisés avec un taux de  mortalité de 1%.

Conclusion : Le traitement des fractures étagées, des poly fractures, des fractures luxations et des poly traumatismes reste difficile. Le traitement chirurgical en urgence améliorerait cette prise en charge.
Mots clésPrise en charge, fractures, membres,  urgences traumatologiques. pdf


Impact de la biomasse de Gliricidia sepium utilisée comme engrais vert sur la culture du maïs (Zea mays) au Sénégal
A. DIOUF ,  T. A. DIOP , M. A. F. NDIAYE, A. S. NDIAYE et M. GUEYE

Two experiments were conducted in watered condition at Bel Air station : once for evaluating effects of rhizobial and mycorrhizal bio-fertilizers on growth of Gliricidia sepium in presence of low phosphorus rate application and a second experiment in order to determine the effects of G. sepium biomass on growth and  productivity of maize. The results showed a highest growth of trees when Rhizobium and arbuscular mycorrhizal fungi strains were co-inoculated. Significant difference (p ≤ 0.05) was observed on maize cultivation relative to G. sepium treatment for production of biomass. Maize plants growth and grain productivity were highly increased at + 24.70% and +108.67 % respectively when organic mater of G. sepium was supplied as amendment in comparison to unfertilized plants.

Keywords : Gliricidia sepium, organic matter, Rhizobium, arbuscular mycorrhizal fungus, Zea mays.

Deux expériences ont été conduites à la station de Bel Air en condition irriguée : une première pour évaluer l’effet  des bio-fertilisants rhizobien et mycorhizien  sur la croissance de Gliricidia sepium en présence d’un faible apport de phosphore et une deuxième afin de déterminer les effets de la biomasse aérienne de G. sepium sur la croissance et la productivité du maïs. Les résultats ont montré une meilleure croissance des arbres lorsque les souches de Rhizobium et de champignon mycorhizien arbusculaire sont inoculées en association. Une différence de comportement de la culture du maïs significative à p ≤ 0,05 est souvent observée sur la production de biomasse en fonction des traitements appliqués à G. sepium. Ainsi la croissance du maïs estimée en biomasse sèche et la productivité en graine ont été fortement améliorées par l’amendement avec la matière organique de G. sepium respectivement à + 24,70% et +108,67 %  comparativement au traitement sans fertilisation.

Mots clésGliricidia sepium, matière organique, Rhizobium, champignon mycorhizien arbusculaire, Zea mays. pdf

BOUTURAGE HORTICOLE DU RAISINIER SAUVAGE : Lannea microcarpa Engl.  et K. Krause
A. SEREME, J. MILLOGO/RASOLODIMBY, S. GUINKO, M. NACRO

The success rate of the horticultural cutting of Lannea microcarpa is optimized when the following conditions are met: 

-              Harvesting cuttings carried out on tree individuals  having the following dendrometric characteristics, diameter of the  trunk [ 0,35 - 0,45m [;                  diameter of the wreath [5,5– 6m[;  height of the trunk [ 2 - 2,5m [ and total height of the tree [ 8 – 9m [. 

-              Choice of the top of the tree for taking the cuttings. 
-              Harvesting of the cuttings and propagation period during May and April. 
-              Use of the AIB as rooting hormones, and failing this, the AIA or the ANA. 
-              Use of the sandy substrates and the compost preferably to the clayed substrate. 

When these conditions are observed, one can optimized the rate of success of the cuttings to 16% about.
Keywords :  Propagation by cuttings.  Lannea microcarpa.

Le taux de réussite du bouturage horticole de Lannea microcarpa est optimisé lorsque les conditions suivantes sont réunies: 
-       
Récolte des boutures effectuée sur des individus de l’espèce ayant les caractéristiques dendrométriques suivantes : 
        diamètre du tronc
[0,35 - 0,45m [ ; diamètre de la couronne [5,5 – 6m [ ; hauteur du fût [2 - 2,5m [, et hauteur totale de l’arbre [8 – 9m [.
-         
Choix du sommet de l’arbre comme endroit pour prélever les boutures.
-         
Prélèvement des boutures et bouturage pendant les mois d’Avril et Mai.
-         
Utilisation de l’AIB comme hormones d’enracinement, plus performant que l’l’AIA et l’ANA.
-         
Utilisation des substrats sableux et du compost de préférence au substrat argileux.
Lorsque ces conditions sont respectées, on optimise le taux de réussite des boutures à environ 16%. 
Mots clésBouturage. Lannea microcarpa. pdf

L’échantillonnage en phytoécologie : l’aire d’étude des  communautés herbeuses 
dans 
la région de Dakar
B. DIOP, S. DIATTA, M. CHARAHABIL, L. E. AKPO

Two sampling methods of the herbaceous vegetation (method of minimal surface and that of contiguous segments) were used concomitantly in the NIAYES herbaceous communities of DAKAR in order to compare the collected information. The results indicated an accordance for certain picked-up parameters (specific frequency, specific composition, minimal surface). The surface-species curves globally delimit the same minimal and operational surface of 64m2 by the Braun-Blanquet method (minimal surface) and of 60m2 by the contiguous segments method. The method of the contiguous segments made it possible moreover to appreciate the variation of the number of the species.
Keywords:
Sample - minimal surface - surface of statement - contiguous segments – information - surface-species curves.

Deux méthodes d’échantillonnage de la végétation herbacée (méthode de l’aire minimale et méthode des segments contigus) ont été utilisées concomitamment dans des communautés herbeuses  des Niayes de Dakar afin de comparer les renseignements recueillis. Les résultats obtenus ont indiqué une concordance pour certains paramètres relevés (fréquence spécifique, composition spécifique, aire minimale). Les courbes aire-espèces délimitent globalement une même surface minimale opérationnelle de 64 m² par la méthode de Braün-Blanquet (aire minimale) et 60 m² par la méthode des segments contigus. La méthode des segments contigus a permis en outre d’apprécier la variation du nombre des espèces.
Mots clésEchantillon  - aire minimale- aire de relevé  - segments contigus – renseignements- courbe aire-espèces. pdf

GEOLOGIE 


Caractères pétrographiques et structuraux des formations Paléoprotérozoïques (Birimien) du gîte à sulfures de Tiébélé, Burkina Faso (Afrique de l’Ouest)
H. ILBOUDO, M. LOMPO, U. WENMENGA, S. NABA, N. KAGAMBEGA, S.A. TRAORE

Tiebele massive sulfide deposit geological setting displays variable lavas (mafic, intermediate to felsic rocks), often as massive flow or felsic pyroclastites and sediments (chemical, clastic and pelitic rocks). These formations are cross cut by several intrusions (gabbro-diorite-granite) with lenticular or dyke shapes. The degree of metamorphism reaches locally amphibolite facies, and the regional green schist facies appears surimposed by hydrothermal alteration implying chlorite-carbonate-epidote-quartz in mafic to intermediate formations and quartz -white micas - calcite in felsic and meta-sediment rocks. Available geochemical data show three magmatic groups (Calc-alkaline, tholeitic and komatitic). At this stage of observations, tectonic evolution shows four major phases of deformation: D1 is ductile and outlined by S1 foliation; D2 is expressed by folding with S2 axial plan foliation; D3 is ductile fault trending ENE-WSW to NE-SW and finally, D4 represents late NW-SE shears witch are sometimes parallel to dolerite trends mapped at a regional scale.
KeywordsPaleoproterozoic, Lithology, Deformation, Alteration, Paragenesis, Burkina Faso, West Africa. 

L’environnement géologique du gîte d’amas sulfurés de Tiébélé est constitué de laves de nature variée (basique, intermédiaire à acide) parfois sous forme de coulée massive ou de projections acides à neutres dominantes et des sédiments (chimiques, clastiques ou pélitiques). Ces formations volcano-sédimentaires sont recoupées par des intrusions (gabbro – diorite - granite) sous forme de massifs isolés ou de dykes. Au métamorphisme de faciès amphibolite localisé, apparaît un métamorphisme du faciès schiste vert généralisé surimposé par une altération hydrothermale à chlorite – carbonate – épidote - quartz dans les faciès basiques à neutres, et à quartz - micas blanc - calcite dans les faciès acides. Les données de géochimie disponibles pour cette étude suggèrent l’évolution de trois groupes magmatiques (Calco-alcaline – Tholéiitique – Komatiite/Ultrabasite). A ce stade des observations, quatre phases de déformation sont définies : D1 marquée par une déformation précoce ductile syn-schisteuse soulignée par une schistosité de flux (S1) ; D2 qui s’exprime à travers des plissements syn-schisteux avec une schistosité (S2) de plan axial ; D3 caractérisée par des failles ductiles orientées ENE-WSW à NE-SW ; et enfin D4 représentée par des fractures tardives orientées NW-SE qui se confondent parfois à la direction des dykes doléritiques cartographiés à l’échelle régionale.
Mots clésPaléoprotérozoïque, Lithologie, Déformation, Altération, Paragenèse, Burkina Faso, Afrique de l’Ouestpdf

PHYSIQUE

L’ENSEIGNEMENT DE L’ENERGIE POTENTIELLE AU SENEGAL
Salmone FAYE

This article reports a research task on the teaching of the potential energy such is currently practiced by the professors of physical sciences of Senegal. The strategies developed by these teachers do not take account of the abstract and relational nature of the concept of potential energy. The teachers, in spite of the conscience that they have existence of difficulties in the teaching and the training of the potential energy, are satisfied to restore what they find in the handbooks.
Keywords Potential energy, teaching, training, forces of interaction.

Cet article relate un travail de recherche sur l’enseignement de l’énergie potentielle tel est actuellement pratiqué par les professeurs de sciences physique du Sénégal. Les stratégies développées par ces enseignants ne tiennent pas compte de la nature abstraite et relationnelle du concept d’énergie potentielle. Les enseignants, malgré la conscience qu’ils ont de l’existence de difficultés dans l’enseignement et l’apprentissage de l’énergie potentielle, se contentent de restituer ce qu’ils trouvent dans les manuels.
Mots clésEnergie potentielle, enseignement, apprentissage, forces d’interaction. pdf

Détermination des paramètres électriques d’une photopile sous éclairement monochromatique en modulation de fréquence, à partir des diagrammes de Bode et de Nyquist
M. NDIAYE,  Z. NOUHOU BAKO, I. ZERBO, A. DIENG, F. I. BARRO, G. SISSOKO

This work deals with the electrical parameters determination of a silicon solar cell under modulated monochromatic illumination. By mean of Nyquist diagrams, the equivalent series and shunt resistances are determined.  Bode diagrams lead to the cut-off frequencies allowing the determination of equivalent capacitance of the solar cell. An electrical model of the solar cell is then proposed and the equivalent inductance is calculated.
Keywords Solar Cell, Impedance, Bode diagram, Nyquist diagram, series resistance, shunt resistance, Inductance, capacitance, phase.

Nous présentons dans cet article une méthode de détermination des paramètres électriques d’une photopile monofaciale au silicium en régime dynamique fréquentiel sous éclairement monochromatique.  A partir de la représentation de Nyquist de l’impédance dynamique de la photopile, nous déterminons  la résistance série RS  et  la résistance shunt RSH de la photopile.Les diagrammes de Bode de l’impédance dynamique nous permettent  de déterminer les pulsations de coupure à partir desquelles nous déduisons  la capacité équivalente de la photopile et elles nous permettent également de proposer un modèle électrique équivalent de la photopile.  Ce modèle électrique équivalent de la photopile permet d’extraire  l’inductance équivalente de la photopile.
Mots clésPhotopile, impédance, diagramme de Bode, représentation de Nyquist, résistance série, résistance shunt, Inductance, capacité, phase. pdf